mardi 3 mars 2015

Memphis, TN (la suite)







Impossible de ne pas trouver quelque chose de bon à se mettre sous la dent à Memphis: ici,on mange bon et bien. On se trouve sur un territoire où, comme au Texas, on ne plaisante pas avec le barbecue.
Comme au texas, on ne trouve pas UNE seule sorte de BBQ.
Mais des variantes selon la région d'origine du cuisinier.
Et comme dans le Sud de la France, où l'appelation gastronomie provencale est souvent usurpée par des "cuistos" qui croient qu'il suffit de saupoudrer des pseudo-herbes de Provence sur un plat, le BBQ peut s'avérer une pauvre grillade épicée alors que le barbecue Texan, le vrai, est un Art...

Sur les sites de BBQ, indiquant les dates des prochaines compet' et recommandant les meilleurs endroits où se régaler, on trouve invariablement, le nom de la personne au fourneau, le "pitmaster" et la méthode utilisée: c'est à dire, le bois: mesquite, chêne, ou autre... et le style de cuisson, avec cuisson directe ou indirecte.
Ici, on ne jette pas ses chippos comme des sauvages à l'aveuglette sur la grille, non, môsieur.

On se lève a l'aube, on enduit, on masse, on frictionne, son morceau de viande avec amour et la sauce élue, on le dépose avec délicatesse dans son fumoir, on le fait cuire, pendant de longues heures et on le surveille tout au long de la journée.

Et 12 heures plus tard:

Pitmaster: Matt
Method: indirect heat pit, mesquite

Thanks to OUR pitmaster, Matt!


La cuisson d'un brisket digne de ce nom prend une douzaine d'heures, un morceau de boeuf, tendre comme une bise que tu ferais a ta grand-tante, et une saveur à se damner...
Oui, tu vois, j'ai percé la réalité de la cuisine texane, je suis convertie et seul l'indélicat non initié peut se permettre de critiquer la cuisine du terroir texan.

L'essentiel du BBQ est le "rub". La sauce, qui peut être "wet" ou "dry" un mélange d'épices et aromates ou une marinade, appliquée au pinceau.
On mange avec les doigts et on s'en met partout mais c'est un vrai plaisir.


Le Rendez-vous et ses ribs 

A Memphis, lorsque l'heure du repas sonne, c'est Le Choix de Sophie: les adresses se bousculent et il faut faire un choix super difficile ... ribs? brisket? wet rub? dry rub?
Nous avons élu en premier Le Rendez-vous, recommandé par le Routard, les ribs sont servies avec haricots et coleslaw, et c'est un dry rub.

La queue devant le resto nous a fait désespérer au début, surtout que la fumée du BBQ ne fume pas que la viande mais aussi toute la rue. Puis, on a fait comme les autochtones, on a bu en attendant notre tour, en contemplant la jeunesse dorée de Memphis s'encanaillant dans ce bouge, habillée de costards et robes de soirée dignes de Prom'night dans Grease. Le resto est immense contrairement à ce que laisse supposer l'entrée.



C'est après le resto que c'est réellement posé le problème: est-ce sage de faire un tour sur Beale Street avec les enfants?
Je ne vais pas te laisser dans ce suspens insoutenable, nous sommes des parents indignes et même si la file de gens qui attendaient de se faire fouiller au barrage de police pour rentrer sur Beale street nous a refroidi au premier abord...
En fait, la culpabilité n'a pas duré et après la file et la fouille, on est rentré sur ce boulevard incroyable.
Si tu as regardé La Firme, tu sais de quoi je parle: tu vois Tom Cruise qui fait des saltos au milieu de la rue?
Ben, voila, c'est Beale St...
Des bars, de la musique, une ambiance incroyable dans la rue, les gens qui dansent et pas mal d'autres en état d'ébriété avancée, mais dans la bonne ambiance, sous l'oeil de la police...



La musique est omniprésente et cette ville mérite le détour.
Sa pyramide, réplique à 60% de celle de Kheops, son pont emblématique sur le Mississippi, ses bars incroyables où les groupes se succèdent, et même une paroisse où le dimanche, c'est le révérend Al Green, le seul et l'unique, qui officie. C'est un peu étonnant, mélange de transes vaudous et de gospels envoûtants, les femmes sous des chapeaux incroyables racontent leurs expériences spirituelles uniques avec une ferveur impressionnante avant d'entonner des chants d'amour et d'espoir.

Un bon nombre de films a été tourné à Memphis, notamment La Firme, avec Tom Cruise et Gene Hackman, et oui, on a réussi à retrouver la maison de Tom et Jeanne Tripplehorn dans le film. Les proprios l'ont repeinte en jaune et on a eu du mal à la reconnaitre!



J'espère pouvoir retourner à Memphis un de ces jours. La visite n'est pas complète. Peut-être te demandes-tu pourquoi Elvis n'a pas fait partie de la visite. Il a fallu faire un choix, Memphis était la dernière étape d'un incroyable voyage de trois semaines et l'entrée de Graceland de 36 à 77$ par adulte était vraiment trop chère.
Pas grave, on a trouvé son QG, l'Arcade,






Et on aura toujours Eddy...

video


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire