vendredi 16 septembre 2016

L'école américaine partie 3


Je ne comptais pas vraiment te donner des nouvelles de moi aujourd’hui, mais il semblerait que ce soit la semaine des célébrations dans les écoles. 

Ce matin, j’ai mis la main dans un nid de « fire ants » (indice: ce n’est pas un hasard si elles s’appellent les « fourmis de feu ») par miracle je venais d’enfiler des gants. Je vais donc célébrer le fait d’avoir encore mes deux mains valides en te tapotant le déroulement de notre semaine scolaire texane.


Aujourd’hui, outre le week end, c’est Citizenship Day. 
Les enfants sont donc invités à porter du bleu- blanc -rouge. Les drapeaux, noeuds ou écharpes aux couleurs du drapeau étant aussi les bienvenus. La Band des Junior High d’à côté va jouer pour mon plus grand plaisir mais aussi accompagner la chorale  de l'élémentaire au moment de l’hymne américain, the National Anthem (et devine quoi: ma fille est dans la chorale et mon fils dans la Band je sais plus si je l’ai précisé les douze dernières fois que j’ai abordé le sujet).
La prof de musique a briefé la chorale hier en leur expliquant que la Band a la fâcheuse habitude de jouer l’hymne trop vite. Ce que ma fille a répété à son frère, ce qui n’a pas manqué de provoquer un échange assez houleux, chacun prêchant pour sa paroisse. « C’est les gens du showbiz qui le joue doucement  pour faire des vocalises, mais c’est pas comme ça que ça se joue à la base j’te dis » d’après l’opinion du clan des musicos.

Les Scouts du coin sont là aussi pour procéder à la levée des couleurs, drapeau américain et drapeau texan, suivi du Pledge of Allegiance, le serment d’allégeance au drapeau des Etats Unis suivi du serment d’allégeance au drapeau du Texas. Les enfants et les adultes se tournent alors vers les drapeaux, main sur le coeur et récitent:

« I pledge allegiance to the Flag of the United States of America, and to the Republic for which it stands, one Nation under God, indivisible, with liberty and justice for all. »
« Honor the Texas flag; I pledge allegiance to thee, Texas, one state under God, one and indivisible. »

Une dame dont j’ignore l’identité leur a ensuite fait un long discours improvisé sur ce qu’est la citoyenneté et surtout être un bon citoyen.  C’est là qu’elle a parlé d’un gars qui sortait ses poubelles ce matin puis de son chien qui était un citoyen de sa maison, mais je crois qu’elle avait déjà perdu la moitié de l’audience au moment des poubelles. Du coup, certains gamins ont raté son explication sur le fait que tu n’es pas que le citoyen de ta ville mais tu es aussi un citoyen du monde. Dommage ils auraient pu expliquer à certains de leurs parents que non-non, il y a bien d'autres pays autour du globe.  
La célébration a pris fin au son de la Band, en musique, sur de bonnes paroles et de beaux sentiments. 

Ça m’a fait penser à la parade de samedi dernier, au cours de laquelle la Band de Trinity, le lycée du coin, a arpenté les rues de notre ville à pied, pendant plus de cinq heures en jouant de la « pep music ». J'ai dit pep, non pas pop, note bien. Les habitants pouvaient commander un air en particulier et la Band s’arrêtait devant chez eux et jouait pour eux! 
Nous, les parents, suivions en voiture, escortés par la police qui ouvrait la route; notre rôle étant de saluer les gens sur les bords de route, trop fiers de nos rejetons, qui finissaient  ravis mais cuits (au propre comme au figuré) leur tour de ville. 
Il s’agissait d’une première pour mon trompettiste favori qui n’est pas encore Marching Band, puisqu’il n’est pas encore au lycée mais était toutefois invité à participer. Les habitants se sont prêtés au jeu avec un grand plaisir et mon fils a trouvé génial de jouer dans la rue en marchant. Il m’a même raconté qu’ils avaient joué « Happy birthday » à une vieille dame qui en a pleuré de bonheur.

Et puis Jeudi matin, il y a eu un Pep rallye à Harwood Junior High. A cette occasion, toute l’école se rassemble dans le gymnase, la Band joue, les gymnastes et les cheerleaders font des démonstrations de leurs prouesses et un prof joue le maitre de cérémonie au micro. Le but de ses rassemblements: exciter ou raviver l’enthousiasme des élèves pour leur école et leurs athlètes. C’était le premier pep rally de l’année, les prochains seront moins timides. Le maitre de cérémonie a du s’y reprendre à deux fois pour que les 7th graders (niveau cinquième) participent au concours de bruit. 
On croit rêver.


video


video


video













10 commentaires:

  1. Ça fait rêver ! Le Texas n'est pas, a priori, ma destination favorite, le coup des armes à feu étant rédhibitoire mais cette notion de créer du lien dans les collèges me fait vraiment rêver ! Ici, le nationalisme est une injure et un sentiment d'appartenance un truc suspect. Alors vive le Band et le marching band ! Et bravo au trompettiste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est amusant que tu parles du port d'armes parce que pour la 1ere fois en 4ans et pour la première fois depuis l'open carry (le 1er janvier de cette année) j'ai vu un type avec un 9mm à la ceinture! C'est donc plus rare que ce que l'on croit. Je ne dis pas qu'ils ne sont pas armés, mais plutôt qu'ils ne sont pas dans la démonstration comme les médias ont tendance à le laisser croire.

      Supprimer
  2. Bonjour,
    Merci pour toutes ces histoires qui nous donnent une idée de la vie au Texas. Nous débarquons l'année prochaine en famille (5) pour une année à Dallas (les billets d'avion sont déjà en poche), grâce à vous, j'ai déjà pu dire à mes filles qu'elles ne vont pas s'ennuyer à l'école. L'aventure arrive à grand pas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, l'école a un côté ludique et sympathique que je n'ai jamais vu en France. Tout le monde est souriant, accessible, les profs sont gentils et je n'en ai jamais vu crier. Les enfants ont moins de vacances qu'en France mais l'année scolaire est émaillée de petits événements qui rendent le quotidien moins répétitif et pénible pour les enfants. Vous allez vous régaler! N'hésitez pas à me contacter pour discuter!

      Supprimer
    2. Hello, j'ai quelques questions pratique à te poser pour préparer notre arrivée, comment je fais pour te joindre ?

      Merci

      Xavier

      Supprimer
    3. Va sur le Facebook du blog et clique sur contacter. Je serai ravie si je peux aider!

      Supprimer
  3. J'adore cet esprit de citoyenneté américaine ! J adore tes petites histoires de la vie texane !! Le Texas me manque terriblement �� Bisous Miss

    RépondreSupprimer
  4. Oh làlà c'est tellement génial, on dirait des scènes de film! J'avoue que ça me fascine et me fait sourire en même temps, mais dans le bon sens du terme. J'aimerais beaucoup assister à ce genre de performance :) merci de le raconter et de nous le faire vivre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça: on dirait un film! Merci Stéphanie (j'en profite pour te dire que j'adore tes photos)

      Supprimer